AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

• In the city we are in safety

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 24


MessageSujet: • In the city we are in safety Lun 4 Fév - 0:43



LES SURVIVANTS DES VILLES



CANDICE ACCOLA ELISABETH C. PARKER
ROBERT DOWNEY JR MICHAEL BENNETT
HUGH JACKMAN GARRY R. SAYER
CLINT EASTWOOD OSWALD SANFORD


Dernière édition par Joy Spencer le Jeu 7 Fév - 12:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 43
Date d'inscription : 03/02/2013


MessageSujet: Re: • In the city we are in safety Mar 5 Fév - 13:44


ELISABETH CHLOE PARKER
LIBRE


PARKER | ELISABETH CHLOE | 24 ANS | AMÉRICAINE | AUCUN MÉTIER | ELI | CANDICE ACCOLA

Né dans une famille aisé, Elisabeth était la petite princesse de ses parents. Elle avait tout ce qu'elle voulait et ne connaissait rien d'autre que la luxure. Lors du blackout la petite Elisabeth était avec sa nounou attendant que ses parents rentre de leur voyage d'affaire, ils ne sont jamais revenu, laissant la pauvre petite fille orpheline. Heureusement pour elle une femme la recueillit dans sa grande maison où elle a était à l'abris quelques temps jusqu'au jour ou des gens mal intentionné viennent cambrioler la maison. Violant la femme qui l'avait recueillit et la tuant violemment devant la jeune fille qui s'était caché dans un placard. Elle avait 17 ans, ce jour a marqué à tout jamais sa vie. Elle vit maintenant dans un appartement barricadé et sort très rarement de chez elle, mais une chose va l'en faire sortir.

NICKOLAS BETTER sauveur inattendu Un soir des hommes sont venu dans sa maison pour la pillé et au passage la violer, elle pensait qu'elle allait mourir ce soir là. Elle ne pouvait pas se défendre contre cinq hommes, mais Nick est venu la sortir de là, il ne sait mêmes pas lui mêmes pourquoi il l'a fait. Ce n'est pas dans l'habitude de nik d'aider les autres, mais cette fois c'était différent, elle avait quelque chose que n'avait pas les autres. Elisabeth veut le remercier pour tout ce qu'il a fait, mais ça ne va pas être facile ...






© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revolutionrpg.forumactif.org

avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Là ou tu m'attends pas


MessageSujet: Re: • In the city we are in safety Mar 5 Fév - 20:55


MICHAEL JOHN BENNETT
LIBRE


BENNETT | MICHAEL | AGE AU CHOIX | AMERICAIN | HOMME D'AFFAIRE | ROBERT DOWNEY JR

Michael Bennett est né a Seattle sous la grisaille et la pluie de l’état de Washington. Depuis sa plus tendre enfance il est en conflit permanent avec ses parents. Il finiras par rompre tout contact avec sa famille au début de son adolescence quand il quitteras la grisaille de Seattle pour la soleil de Californie. Il part vivre chez son oncle, un important homme d'affaire de la région qui lui apprendras tout. Il suivras son exemple avant de devenir un jeune homme d'affaire sur tout le sud de la Californie. Il partiras s'installer a San Francisco pour ouvrir sa propre agence.

Le blackout survie et il survit grâce a de nombreux contacts a S.F refusant catégoriquement de quitter la ville a cause de son appartement et de ses différents bien devenus accessoire. Il a l'espoir de grappiller un peu de pouvoir supplémentaire sur cette ville dans le chaos. Il survie grâce a un certains sens de l'opportunisme et un don de parole parfois hors norme. De plus c'est un adepte de l'humour noir et un très grand charmeur.

Michael Bennett est en couple et si il a refuser de quitter la ville c'est dans l'espoir d'y être en sécurité avec sa moitié. Il refuse pourtant catégoriquement d'avoir des enfants un jour. Ce qui lui reste de famille est dispersé dans les villages aux alentours de la ville mais il refuse catégoriquement de leur adresser la parole. Les ponts n'existent plus entre lui et sa famille.

LOGAN J. HOWELLS Michael était l'un de ses principaux sponsors. Il a permis a Logan d’améliorer ses équipements d'entrainements en échange Logan devait arborer fièrement le logo de l'entreprise de Michael lors de chaque apparition télévisée. Michael a senti rapidement le potentiel que pouvais alors offrir Logan pour diffuser le nom de son entreprise.






© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL



Trying is not enough


Dernière édition par Sammy Panninski le Dim 7 Avr - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Là ou tu m'attends pas


MessageSujet: Re: • In the city we are in safety Mer 6 Fév - 19:17


GARRY ROY SAYER
LIBRE


SAYER | GARRY | AGE | AMERICAIN | AGENT DE SECURITE | ROY | HUGH JACKMAN

Né à Chicago.
Il grandit seul avec son père. Il n'a jamais connu sa mère et ne sait même pas comment elle s'appelle. Son père déménage pour Los Angeles alors qu'il n'a que 8 ans et il finit de grandir dans la cité des anges en rêvant de devenir un jour policier. Il abandonne vite ses rêves de police pour se consacrer au football mais une blessure sérieuse au genou lui couteras la chance de passer professionnel. Il finit ses études avant de devenir agent de sécurité dans une boite pour aider son père a payer les factures. Il travaille 7/7j cumulant emploi de jour dans un centre commercial et la nuit sur une zone industriel.

Lorsque le Blackout eu lieu il travailler a la sécurité d'un match de basketball qui tourna rapidement en émeute a l'aveugle. Il passe les premiers jours du blackout sur les routes avec son père lorsqu'ils sont attaqués par un homme. S'engage alors une lutte féroce qui se solderas par la mort de l'agresseur. Il se souvient toujours du visage de l'homme face a lui alors qu'il lui compresser la gorge de ses deux mains. Il n'a pourtant aucun remord d'avoir tuer un homme de sang froid. Lui et son père marchent vers le nord pendant quelques années en s’arrêtant plusieurs mois au même endroit avant de repartir. Ils atteignent San Francisco lorsque la milice se créer et décident d'y rester en voyant la ville reprendre de la vie petit a petit

OSWALD SANFORD Crazy oldman Gary était et reste l'un des plus grand supporter de l'équipe de San Francisco. Il a eu l'occasion de rencontrer le coach plusieurs fois durant sa vie. Notamment quand l'équipe semi pro de San Francisco c'est intéresser a son cas. Il est rester en bon terme avec ce "vieux fou" bien que lors de leur dernier rencontre, une balle a siffler proche de son oreille.






© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL



Trying is not enough


Dernière édition par Sammy Panninski le Jeu 7 Fév - 15:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 23
Localisation : Là ou tu m'attends pas


MessageSujet: Re: • In the city we are in safety Mer 6 Fév - 23:43


OSWALD SANFORD
LIBRE


SANFORD | OSWALD | 55 | AMERICAIN | ENTRAINEUR DE FOOTBALL | OS' | CLINT EASTWOOD

Oswald Sanford est né a Denver. Il s’intéresse au sport des son plus jeune age et particulièrement au football et sa ligue de NFL. Il fouleras les terrains de plusieurs grands stades sous le maillot de l'équipe de Denver pendant quelques années. Pour être précis entre 18 et 23 ans. Sa carrière s’arrêtera subitement et de manière violente lorsqu'il se verra écarter de l'équipe a cause de sa nuque fragilisé lors du match opposant Miam a Denver. Sur le terrain comme a l’extérieur, il se battit une mauvaise réputation a cause de son mauvais caractère. Susceptible, froid et sanguin. Voilà ce qui pourrais résumer Oswald en quelques mots. Il se fait remarquer surtout a 22 ans lorsqu'il déclenche une immense bagarre lors d'un match entre Boston et Denver. Propageant l'affrontement dans les tribunes entre supporter ce qui eu pour effet de le faire suspendre pendant trois mois. Mal-grès ce mauvais caractère et un cynisme frappant, on lui offre une chance de poursuivre sa carrière au sein de la NFL en lui proposant une place de coach dans l'équipe Semi-pro de San Francisco. Il se voit promu quelques années plus tard coach de l'équipe professionnel.
Ses méthodes sont peu conventionnel pour entrainer ses poulains. Entrainements intensifs, coups de gueule sans raisons. Il est autoritaire pour le bien de son équipe qui le lui rend. Loin d'être du genre affectif il découvre pourtant au sein de cette équipe un véritable esprit de famille et de protection.

Lors du Blackout il était sur le banc de son équipe en plein match. Oswald n'a jamais voulut quitter la ville et surtout pas sa maison qu'il protège comme un bébé. Prêt a tout pour la protéger et rester chez lui, il n'hésiteras pas a rester enfermé chez lui durant les premiers jours du Blackout. Assit sur une chaise de son salon avec son fusil de chasse en main. Il n'a pas non plus hésiter a tirer plusieurs fois sur des inconnus qui on tenter de s'approcher de son habitation. Qu'ils aient l'air hostile ou non. Oswald tire sur les intrus sur sa propriété jusqu’à la prohibition des armes a feu par la milice avec qui il a eu quelques différents sans grande conséquence a part des échanges de poings. Depuis la prohibition des armes a feu et leur contrôle par Chris Dever et sa bande, possédant depuis toujours un esprit rebelle, il cache un vieux colt de la seconde guerre mondiale ainsi que des munitions. Ne le sortant que pour effrayer d'éventuel pillards. Rien au monde ne le feras rejoindre un camp ou un autre. Il compte juste rester chez lui en ville pour vivre et protéger sa maison voir même son quartier et les quelques habitants qui le repeuple.

Il s'impose souvent comme un sage a cause de son expérience lié a l'age mais aussi comme une figure patriarche pour les jeunes mal grès son vocabulaire cru et sa tendance à envoyer tout le monde voir ailleurs.

GARY R. SAYER Gary était l'un des jeunes les plus prometteurs pour la ligue de NFL mais une blessure lui a couter sa place. Ils se sont rencontrés plusieurs fois et sont rester en bon terme. Leur dernière rencontre a faillit tourner au drame quand Oswald a tirer une balle a quelque centimètre de la tête de Gary, le prenant pour un pillard. Gary l'appelle " vieux fou " et Oswald lui a trouver le surnom de " jeune con " ... Un amour vache entre les deux !






© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL



Trying is not enough
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: • In the city we are in safety

Revenir en haut Aller en bas
• In the city we are in safety
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city
» Paradise City
» City of Heroes Freedom
» The Rock City Boy !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue sur Révolution :: Avis de recherche :: Postes Vacants-